je souhaite supprimer mon Blog

Posté par ajc69 le 17 novembre 2020

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Une Chouette dans la nuit: récit de ma Sainté Lyon 2013

Posté par ajc69 le 12 décembre 2013

 Salut les Chouettes,

 J+5, les jambes vont déjà mieux et les images sont bien claires sur le déroulement du WE dernier qui clôture la saison 2013.

 Voici donc un CR pour partager avec vous le fil de cette aventure « stéphanoise » :

 Novembre 2012 : Le point de départ

Tout a commencé en réalité avec le forfait de la Sainte Lyon 2012, 59ème édition du genre pour laquelle je suis « retenu » in extremis dans la short List de la « LSL ». Rebaptisée la « 180 » cette aventure partagée par une 20aine d’ultra runners a été merveilleusement contée par Bob après son édition 2011. Dans la foulée de ma STL 2011 terminée en 7h30, je m’étais mis en tête de corser l’addition avec ce pari un peu fou de faire l’Aller Retour Lyon Sainté Lyon. Mais depuis plusieurs mois déjà, mon mollet droit jouait de l’alternative : « un coup j’y vais. Le lendemain j’y vais plus » pour définitivement me poser sa démission 3 semaines avant de m’aligner au départ de la mythique nocturne. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, c’est donc en supporter frigorifié que j’allais encourager Bob & Greg au ravitaillement de Soucieu en Jarret ce Dimanche 2 décembre 2012. Alors que la neige commençait à tomber de plus belle, la fatigue était tellement perceptible sur les visages des coureurs que je m’étais surpris à me conforter dans ma position de spectateur allant jusqu’à remercier mes gambettes de ne pas avoir été au RDV. …..

..Mais dès le lendemain, une pensée m’envahissait : m’aligner sur l’édition 2013, date anniversaire : la 60ème Edition J J !

 

Février 2013 : 5 courses pour retrouver des sensations

Après 4 mois de repos et rééducation, la balance me renvoyait en pleine face mes écarts de l’hiver… Je décide alors de me lancer dans la planification des courses pour 2013 avec en ligne de mire, devinez quoi : La 60ème édition de la Sainte Lyon et ses 75 Kms…La distance (jamais parcourue jusqu’à présent), l’évènement festif et surtout l’esprit de revanche m’habitaient alors au moment d’inscrire la doyenne des courses nature comme mon objectif 2013. Mais avant cela 5 courses me semblaient intéressantes avant les congés d’été pour me tester :

 

  •        4 Mai 2013 : La 1ère édition de L’Ultra Boucle de la Sarra et 6 heures en équipes à jouer aux hamsters sur les pentes de Fourvière, 
  • La fine équipe

    La fine équipe

  •       

 

 

 

 

 

 

 

  • 18 Mai 2013 : Le Trail de Savigny avec les nouveaux Tshirts des Foulées Fleurinoises

 DSC00602

  •      

 

 

 

 

 

  •       9 Juin 2013 : Le Trail de la Fontaine des Anes avec Hervé

 

  •        23 Juin 2013 : la Course Nature de l’Arbresle et son tracé casse pattes de 25K

 

  •        30 Juin 2013 : Les 10 Kms du challenge DECK organisé par les amis de CORBAS avec une forte mobilisation des Chouettes de l’AJC

 

Ambiance estivale ce matin...on ressort la perruque de l'UBS

Ambiance estivale ce matin…on ressort la perruque de l’UBS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22 Aout 2013 : La blessure

Les vacances ont été salutaires entre une semaine de marche en montagne et une semaine à profiter des vagues de l’océan et à limiter les sorties sur du plat le long des pistes cyclables avec Manou & Martin. Malgré les bons mets des Landes je me suis délesté de quelques grammes et je suis motivé en cette rentrée sportive. Dans quelques jours aura lieu la Nuit des Cabornes, 1er Trail en nocturne de l’année. Je croise Alexandre lors d’une sortie cool. Il me parle alors de son problème d’épine calcanéenne qui l’empêche de courir depuis plusieurs semaines. Je me vois encore répondre à sa question :  « Et toi David, tout va bien ? » ….. « Ecoute Alex, je touche du bois, n’en parlons pas, mes mollets semblent tenir le coup.. ! »……

 …..Badaboum….15 minutes plus tard le « jumeau » gauche me joue du sifflet comme son frangin de droite quelques mois avant. Le lendemain, l’échographie confirmera la déchirure. Le compte à rebours est lancé. Je connais bien le protocole dans ce cas :

-         Minimum 4 semaines d’arrêt total sans course

-         Reprise 5ème semaine avec vélo elliptique

-         Reprise course 6ème voire 7ème semaine pas plus de 30 minutes sur plat et en douceur

 Si je ne grille pas les étapes je devrais donc pouvoir entamer le plan de préparation à la Sainte Lyon fin octobre, me resteraient alors 5 semaines pour être apte à prendre le départ. En attendant, depuis fin Aout avec les chouettes de l’AJC nous sommes en action avec les derniers préparatifs de l’organisation de la course. Nous attendons 450 coureurs le 22 septembre et les inscriptions vont bon en ce début du mois de septembre. C’est un vrai plaisir et ça donne le moral…. 

22 Septembre 2013: Les Foulées Fleurinoises

Logo Foulées Fleurinoises

 

 

 

 

La semaine précédent la course nous avons fait la dernière sortie de reconnaissance avec le groupe pour baliser le parcours définitif. Dominique m’a prêté son V.T.T et je découvre les vertus du 2 roues tout terrain pour les cuisses et les mollets. 22 septembre, 14 heures, La 2ème Edition des Foulées Fleurinoises a été un succès. Nous sommes à la bière et Eric m’invite à faire des tours de stade le lendemain pour une reprise en douceur. Lui sort d’une entorse de la cheville et moi je commence à tourner en rond après 4 semaines. ………Tourner en rond : Ce sera donc mon programme durant tout le mois d’octobre. Le tour du stade de Fleurieux à raison de 2 séances/semaines de 30 minutes. Exercice répétitif, lassant mais salutaire pour la confiance car pas après pas je refais mes gammes pour retrouver une foulée naturelle et complètement désinhibée de toute angoisse de rechute….

 ….Il est temps de se préparer pour l’échéance de fin d’année, nous sommes à 5 semaines de la SL.

 26 Octobre 2013: 1ère sortie longue ….en V.T.T

Je me souviens de la sortie avec le VTT de Dominique et je propose donc à un pote cycliste de l’Ain une sortie de 2h30 en guise la 1ère sortie longue du plan « SaintéLyon ». Les sensations ont bonnes et je suis rassuré sur les mollets. J’échafaude donc le programme de 5 semaines qui s’articule sur 3 séances hebdomadaires:

 

  •        1 séance de 45 minutes tranquille (8 à 9 kilomètres)
  •        1 séance cardio de 1 heure (vélo d’appartement) suivi d’exercices de renforcement musculaires, gainages et étirements.
  •        1 sortie longue de 1h30 à 2h30.  

 

23 Novembre 2013 : 1er dossard depuis Juin 

La blessure estivale a eu des effets positifs dans ma préparation. Initialement inscrit au marathon avec Laurent mon Boss et complice d’entrainement et son frère Philippe, nous décidons tous les 3 de réduire la voilure et de nous préparer sereinement pour les 21 Kms du MIB. L’état d’esprit est ZEN et nous jouons plus sur le côté convivial de la course que sur le chrono. Après un échauffement en musique nous voilà donc partis pour une vrai belle course.  Si nous croisons au départ des gazelles comme S. Diagana, très rapidement nous adoptons notre rythme de croisière de 10 Km/h histoire de respecter les 12 ravitos « au vin rouge » sans se griller. L’arrivée avec le passage par le marché couvert est fantastique et nous nos ventres sont remplis de saucisson aux gènes ou de jambon à l’os arrosés au dernier cru du Beaujolais et bien connu de notre Hervé: le Régnié.

Ces 21 Kms « Beaujolais »  bouclent alors le cycle des sorties longues entamée mi novembre avec Greg et mon ami Jean Marc avec 2 sorties de 3h15 dans les Monts du Lyonnais et le GR5 menant à la croix du Ban. Les sensations sont bonnes et je me sens confiant, nous sommes à J-15 de la SL. J’ai testé le matériel (Chaussures Nike, Booster Sigvaris, Pack hiver Gants & Bonnets des Foulées Fleurinoises & la Perruque AJC J).

 MIB2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 Décembre  2013 : On y est presque

J’ai fait un bon break la semaine qui précède avec 1 seule sortie de 30 minutes de nuit pour tester la superbe veste AJC (KALENJY), les lampes (1 frontales LEDLenser H7 + 1 lampe manuelle LEDLenser), le porte gourde (2 bidons SALOMON) et tenté de mettre les crampons anti-chute (YAKTRAX…qui se révéleront d’une efficacité redoutable lors de la course). Côté matos tout est donc check, je m’intéresse alors à l’alimentation en faisant le forcing sur les pates dès le mercredi midi.

La veille de la course on s’est retrouvé avec Greg à Gerland pour le retrait des dossards. Les  « Saintexpressers » Ibis & Laurent sont également là mais rapidement nous nous perdons dans la foule nombreuse et impatiente de récupérer son sésame pour le départ. Ce sera le dossard 5013 avec une étiquette blanche à sertir à ma gourde qui permettra à Manou, mon frère et mes amis de me suivre en live ou d’être alertés sur « facebook »  de ma progression tout au long de la course. Chaque coureur reçoit en cadeau un superbe livre qui raconte les 60 ans de la course crée en 1952 par le club de Cyclo Tourisme de Lyon et qui du attendre 1976 pour voir les participants être autorisés à …courir.  Je me rappelle ma 1ère édition en 2002, nous n’étions que 1 500 au départ dont moins de 900 sur le raid solo de 64 Kilomètres qui se terminait à la patinoire de Charlemagne. Le nombre impressionnant des 14 000 inscrits pour cette 60ème édition montre à quel point cette course a pris de l’ampleur. Doit-on en être ravi ou regretter cette montée en masse ? Je suis plutôt de la 1ère opinion car c’est une ouverture aussi à tous les niveaux avec les créations des formats « SainteExpress » en 2010 et « SainteSprint » cette année.  

Samedi, 19 heures, après une sieste de 2 heures je vérifie mon sac tout est OK. Dans quelques minutes Eric, Greg, Armelle & Stéphane notre SAM du soir se joignent à nous pour la PASTA Party préparée par Manou. L’ambiance est détendue, les verres de rouge accompagnent les plats saucés. Nous imaginons alors des plans de course, des temps de passage et optons pour un départ groupé et sage jusqu’à Sainte Catherine (30ème Km), la suite de la course sera fonction des sensations. La météo est conforme aux prévisions et nous avons tous nos « crampons » pour parer aux plaques de verglas piégeuses annoncées dès le 7ème Kilomètre. Au moment du café nous recevons un texto des AJiciens « SaintéSprinters » qui sont dans la navette de Lyon vers Soucieu en Jarret. En cette nuit des illuminations ce sont 14 Chouettes de l’AJC qui seront au départ des 3 formules proposées:

 STX

       Valérie B, Valérie C, Hélène, Isabelle, Sandrine, Benoit, David, Thierry sur le format 23Kms partant de Soucieu en Jarret

       Ibis & Laurent sur le format 45 Kms partant de Sainte catherine

       Armelle, Eric, Greg et moi sur le format 75 Kms. Se joindra à nous Jean Marc mon ami de la fac sur le 75Kms.

 Il est 20h15, Je mets mes lentilles de contact journalières pour ne pas avoir à courir avec mes lunettes. Manou nous prend en Photo alors que Stéphane fait tourner le moteur. C’est le départ pour nous aussi pour Saint Etienne.

 P1220752

 

 

 

 

 

Les SMS et messages d’encouragement affluent. MERCI à toutes et à tous pour ces soutiens ! C’est hyper motivant et ça fait du bien. Cela a beau être ma 10ème SL, derrière mon flegme habituel se cache une part d’anxiété quant au déroulement de la nuit. Nous sommes à la Halle d’expo de Saint Etienne ou nous avons trouvé 3M2 pour nous changer. La salle est noire de monde. Nous sommes prêts, le speaker annonce que le départ sera donné dans 20 minutes, nous sortons prendre le froid et nous installer dans le Sas de départ. Stéphane prend de l’avance et nous attendra au 1er ravitaillement à Saint Christo en Jarret.

 Hall

 

 

 

 

 

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4 (la photo), 3, 2, 1 : C’est le départ des 14 000 coureurs dont 6 000 sur le raid 75Kms

 Départ

 

 

 

 

 

 

Scénario de la course :

Après un départ au train (10Km/h) sur les 6 premiers kilomètres le scénario de la course s’est écrit dès le 7ème kilomètre avec la partie gelée. L’arrêt « technique » pour mettre les crampons a «éclaté» le groupe et dès lors toute notre attention est focalisée sur nos appuis. Près de 2 000 coureurs sont devant nous et à chaque montée Armelle et moi faisons les extérieurs voire les champs enneigés afin d’éviter de marcher. Nous avons « les jambes » et nous rallions Sainte Christo en 1h48 (3mn de retard sur le plan de marche initial de 9h30). Armelle et son relayeur ont du mal à se trouver au milieu de cette marée humaine et finalement nous repartons 15 minutes plus tard en compagnie de Greg qui nous a rejoints. Nous avons froid, le rythme est soutenu et les successions de montées nous amènent au Haut du Moreau, le point culminant de la course. Nous attaquons la partie « à risque » : cette année l’organisation a particulièrement mis l’accent sur la technicité de certaines descentes l’une d’elle s’appelle d’ailleurs « De plein pôt » au km 23 et est annoncé avec un Totem « attention descente dangereuse ». Nous passons cette 1ère difficulté suivie de la fameuse descente de Sainte Catherine qui nous amène au 2ème ravito. Stéphane nous attend dans le centre du village (Km 30), Armelle s’arrête comme convenu et aura été une super partenaire de course (on se souvient de la STL 2010 et les glissades dans le Bois d’Arfeuille). Le temps de changer quelques vêtements et je repars après un break de 15 minutes. A partir de là, la course devient une bataille avec soi même ou quand les jambes ne suivent plus c’est le mental qui prend le relais. Tout au long des 45 kilomètres qui suivent je suis lucide sur le tracé et ma seconde lampe à main me permet d’éviter bien des embuches dans les descentes. Je re découvre le Bois d’Arfeuille et sa descente que nous faisons de façon inédite pour cette 60ème édition « en montée ».Au sommet et après 2 kilomètres à appuyer sur les cuisses des chaleureux supporters nous encouragent avec les cloches savoyardes vient alors un passage en descente direction le 3ème ravito de Saint Genou. Je le passe en 5h38 (25 mn de retard sur mon plan de marche),  je ne m’arrête pas et je préfère enquiller jusqu’au ravito suivant à Soucieu en Jarret (Km 55). J’ai effectivement en mémoire des mes 9 précédentes Sainte Lyon un faux plat descendant sur route que j’apprécie et qui me relance habituellement mais cette année, décidemment, le tracé est complètement modifié : c’est une parte boisée et très exigeante que nous traversons avec le bois de la dame, le bois bouchât et ses successions de montées qui sont bien cassantes et en même me permettent de récupérer en pensant à toutes les personnes qui nous encouragent et nous suivent. Je sors du bois et de ces passages délicats et là enfin le goudron et mes jambes qui déroulent. Nous sommes au 50èmekilomètre et je mets les gaz à 13 de moyenne pour rallier Soucieu en Jarret à 7h15 (45 minutes de retard sur mon plan de marche).

Je m’assieds et je fais le point : L’objectif des 9h30 est explosé. Il s’agit maintenant de finir en se faisant plaisir. Je sors le MP3 que j’ai chargé l’AM de bonnes musiques cool et entrainantes, il est 7h30, mon frère vient de m’envoyer un SMS, je sais qu’il me suit à distance je décide de repartir après un break de 15 minutes. Une banane prise au vol et je suis sorti de la tente du ravito. Le vent me saisi, le jour s’est levé, il fait très froid. Je mets le volume à fond et rentre dans ma bulle : Daft Punk « Get Lucky » …. Chanceux d’être là c’est vrai et je vais en profiter encore 20 bornes. J’accroche un relayeur et me voilà reparti à bon rythme (13Km/h), j’ai de bonnes jambes, peut être même les meilleurs sensations depuis le départ. Je suis porté par la musique jusqu’à la passerelle du garon (Km 60). Le compte à rebours est lancé au rythme de la signalétique jaune le long du parcours :

- « Arrivée15 kms ». Je passe la montée de Chaponost sans trop de problème, La course a fait des dégâts, beaucoup de dossards marchent et sont épuisés.. Bientôt ce sera mon tour..

- « 10 kms ». Je connais bien ce passage avec la descente qui amène au dernier ravito de Bonnant (Km 68). Il y a 2 ans 68 km était la distance de la STL et j’avais franchi la ligne d’arrivée exténué en 7h30. Il est 9h00 je passe le ravito sans m’arrêter. J’allume mon portable et lis le SMS d’encouragement de Manou. Je l’appelle et nous nous donnons RDV dans 1 heure à l’arrivée.

- « 5kms ». Si près et si loin encore. Les marches de Sainte Foy sont une nouveauté que mes jambes apprécient peu. Je n’ai plus de jus, j’alterne marche et course lente.

- « Arrivée 3Kms » : Les organisateurs font du rab sur les quais du Rhône pour un passage des plus glauques à la Mulatière. Dernières marches et j’emprunte le Pont Pasteur direction Gerland…

- « Arrivée 2Kms » : Une pose pour le photographe.

 Arrivée 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est 9h58, je suis dans la ligne droite d’arrivée plus que 300 mètres, je savoure, je suis Zen et pas trop défait. La Perruque attire des signes de sympathie et d’encouragements nourris.

Dernier virage (sortie des toboggansJ) c’est l’entrée dans le Parc des Sport de Gerland. 9h59, Chrono arrêté, je termine en moins de 10 heures. Finalement seulement 30 minutes de plus que le plan de marche initial et avec 45 Minutes de break. Je lâche prise et savoure. Je m’extrais lentement du sas d’arrivée. Je suis heureux, les jambes sont raides mais les mollets ont tenu YES !!!!!! 

Manou est au RDV, et c’est un grand sourire que je vois sur son visage. La nuit aura été longue pour moi et courte pour elle…Je suis Finisher de cette mémorable 60ème SainteLyon….

 

 

Finisher un jour…. :

Les jambes sont un peu raides mais tellement content d’avoir terminé avec en guise de trophée un carré de tissu jaune qui n’est pas qu’un simple TShirt mais le témoignage d’une belle aventure humaine. Ceci était ma 10ème et ma dernière Sainte Lyon. Place au repos et à la récupération.

 TS2

 

 

 

 

 

 

 

 

Le suivi de la course avec les temps de passage : 9h56 avec 3 arrêts :

 Image1

        

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Dimanche 16 Juin, les 10 Kms de Bron pour une chouette cause

Posté par ajc69 le 11 juin 2013

Dimanche 16 Juin, les 10 Kms de Bron pour une chouette cause journee-de-dams-2013

Le 16 juin 2013 au stade Pierre DUBOEUF à Bron aura lieu la 4ème édition de la « Journée de DAM’S« . Cette journée est organisée pour sensibiliser et alerter le public sur un type de cancer : les sarcomes.

 

Une journée inscrite sous le signe de la convivialité ! Et un moment à partager entre amis et en famille !

La recette de la Journée de DAM’S sera reversée au Centre de Lutte contre le Cancer Léon Bérard, au profit de la recherche sur les sarcomes.

Le 10 Km de Bron

En collaboration avec l’ASUL Bron et la Ville de Bron, l’Association DAM’S organise de nouveau le célèbre 10 Km de Bron dans le cadre de la « Journée de DAM’S« .

Le départ de la course aura lieu à 9h00, le parcours reste identique aux années précédentes.

Les droits d’inscription sont de 10 € jusqu’au 15 juin et de 20 € le jour même de la course ! Alors inscrivez-vous le plus rapidement possible ! N’oubliez pas votre certificat médical ou votre licence FFA/FFTri. (voir le règlement de la course).

Voici un témoignage qui nous pousse à participer à cette journée:

Héni Kéchi, Parrain de l’Association DAM’S.

« Damien était mon partenaire d’entrainement et mon ami. J’ai partagé son quotidien et j’ai été témoin de ses projets et de ses ambitions. Il était sportif, jeune et avait une bonne hygiène de vie.
Les sarcomes sont un type de cancer rare et ils sont donc beaucoup moins maitrisés que d’autres maladies de nos jours.
Je combats donc auprès de l’Association DAM’S afin d’aider la recherche sur ce type de cancer et faire en sorte qu’il soit plus connu et mieux soigné pour permettre aux générations futures de bénéficier d’un traitement plus efficace sur la maladie.
Ma mission sera de transmettre l’information sur les évènements sportifs et dans la presse.
A la mémoire de Damien. »

Héni Kéchi :
Champion de France du 400m Haies, 2009
Sélectionné au championnat du monde d’athlétisme à Berlin, 2009
4ème aux championnat d’Europe; 2010

 

Les Chouettes de l’AJC seront présentes
 

 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Les Chouettes de l’AJC à la nuit des Cabornes

Posté par ajc69 le 10 juin 2013

Les Chouettes de l'AJC à la nuit des Cabornes image3-1024x381Dans la nuit du 6 au 7 septembre les chouettes de l’AJC seront sur le parcours de la nuit des cabornes. Jacques GUIDO et son équipe nous y attendent, les incriptions sont ouvertes et c’est une très belle sortie de préparation à la SainteLyon.

 

http://www.saone-mont-dor-nature.com/accueil-course.html

 

 

 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

2 chouettes au trail de la fontaine des anes

Posté par ajc69 le 9 juin 2013

Ce Dimanche 9 juin avait lieu à Rivollet (69) un petit village situé au coeur du Beaujolais et du Pays des Pierres dorées la 3ème édition du Trail de la fontaines anes.

2 parcours trails et 1 parcours marche nordique étaient proposés aux 700 participants:

- un parcours trail de 33 km (1329m D+ environ / en cours de finalisation)

 

- un parcours trail de 15 km (542m D+) sur lequel Hervé et moi avons décidé de nous frotter histoire de transpirer en ce beau Dimanche matin ensoleillé et faire un peu de promo pour les foulées fleurinoises organisées par les chouettes de l’AJC.
2 chouettes au trail de la fontaine des anes image2-300x123

 

- un parcours de marche nordique de 15 km (départ à partir de 9h15)

 

Il y avait du beau monde ce matin et nous avons croisé des connaissances et comparses de course: Clement Couzon (notre vainqueur de l’édition 2012 des foulées fleurinoises), Didier Garnier président du RAMS et membre avec Clement du nouveau Team Endurance Shop, les amis « Dai » de Cap Chulemo, une grosse troupe du TCN, Jacques Guido (organisateur de la nuit des Cabornes) et son équipe, Fred Parcé (FP events) qui assurait le chrono ce matin et qui le 22 septembre prochain à la manoeuvre et bien sur Pascal Pierrain et sa charmante moitié de Photogone.

 

Côté course, le parcours de 15 km est un vrai régal avec une grosse moitié de montées et de faux plats casse pattes pour enchainer avec un seconde partie roulante et des descentes pour dégourdir les jambes. De superbes vues sur les vignes du Beaujolais, des passages en forêts magiques, une ambiance tout le long du parcours avec des encouragements chaleureux.

 

Au finish: 1h32 pour moi et 1h45 pour Hervé, nous terminons fatigués mais contents d’être venus. Ce soir les 2 chouettes de l’AJC vont bien dormir

Bravo à l’organisation et RDV l’année prochaine

image1-300x56

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les Chouettes de l’AJC bénévoles à Courir Pour Elles 2013

Posté par ajc69 le 27 mai 2013

 

Ce Dimanche 26 mai près de 7 000 participantes ont répondu présentes à l’édition 2013 de Courir Pour Elles. La cause défendue (L’exercice physique comme moyen de lutter contre les risques de Cancer) ne pouvait nous laisser insensibles et c’est pourquoi nous avions souhaité participer à notre façon à cet évènement en tant que bénévoles.

Rdv était donc donné Dimanche matin à 6h15 pour un départ en co-voiturage direction le parc de La Croix Laval. C’est sous la tente « Miam Miam » que nous retrouvions alors Sophie MOREAU Présidente de Courir pour Elles en compagnie des 340 bénévoles pour le Briefing et la répartition des équipes. Benoit, qui avait repris il y a quelques semaine la lourde tache de Responsable pour l’organisation des bénévoles nous avait concocté une brigade au top avec les Chouettes de l’AJC complétées d’une dizaine d’autres joyeux bénévoles prêts à en découdre avec les tonnes de victuailles dédiées au ravito de l’Arrivée:

- 7000 barres de balisto (toutes conditionnées et à présenter à l’unité)

- 5 000 barres d’ amandes et autant de pâtes de fruits

- 4000 pommes servies sur palettes et à découper en 4 morceaux…sans les pépins!

 

Les Chouettes de l'AJC bénévoles à Courir Pour Elles 2013 20130526_103341-300x225

Prêts à accueillir les 7000 participantes

 

 

- 9000 gobelets d’eau à préparer grace à un astucieux système de remplissage conçu par Dominique

20130526_103631-300x225

Que d'eau

 

20130526_092914-300x225

La préparation des bouteilles d'eau

Après 2 heures de préparation dans la bonne humeur et en toute décontraction, les tables étaient fournies copieusement avec une rangée arrière en spare déjà pourvue pour les re-appros. Nous avions quelques instants de break  avant le Go de départ pour décompresser un peu et profiter du spectacle d’avant course (échauffement en public des 7000 coureuses). Le soleil pointait alors le bout de son nez et nous prenions la pose.

 

20130526_094721-300x225
Les Chouettes de l’AJC au moment du Break

 

Et à 9h45, le  départ était donné des 10 Km chronométrés ouverts par un cheval (nous rappelant ainsi les bons souvenirs de l’ouverture de la 1ère édition des Foulées Fleurinoises 2012..).

Après un court briefing sous forme de sondage (« Alors a quel endroit préfères tu être durant le RAVITO? «   …et tout le monde trouveras alors naturellement sa place), nous étions toutes et tous en place et disponibles pour accueillir le feu des 7000 participantes.

20130526_103707-300x225

Bruno, Pascal & Vincent...Le trio de choc!

20130526_103825-300x225

Manou, Yves et Dom.. Y a de la joie!

 

 Les 2 heures qui suivront verront notre équipe servir avec le sourire et la bonne humeur les méritantes coureuses qui malgré la boue et l’averse restaient devant les étales de fruits et de barres énergetiques (le Balisto a un succès fou!!!!l’enrobé au chocolat certainement :)

Et voilà! les dernières arrivantes du 5 kilomètres marche viennent boucler la boucle et il est temps de penser à nettoyer les lieux. C’est la partie la moins agréable mais l’équipe est déjà à la tache.

13 heures, après avoir plié, rangé, lavé….et désembourbé la voiture de Catoche, il nous restait plus qu’à nous saluer, contents de nous être rencontrés le temps d’un bénévolat, satisfaits aussi d’avoir en toute humilité pu aider. 

 Il est près de 14 heures, nous avons rejoins notre village de Fleurieux sur l’Arbresle, le soleil brille, un dernier au revoir aux chouettes et nous partons pour une  après midi de repos bien méritée.

Un flot d’images nous revient ce lundi: nous retiendrons de cette matinée les sourires des participantes à l’arrivée, l’ambiance décontractée et travailleuse de l’équipe du RAVITO Arrivée (l’osmose s’est fait tout de suite) : David BILLOT, Hélène ADRAGNA, Mylène BAILLY, Stéphanie BARON, Lena BELLY, Emmanuelle BILLOT, Catherine BONDAVALLI, Célia BOUCHE, Karine & Yves BOUCHET; Julie BOUDOUL, Thierry BOUGAIN, Vincent CHARBOUILLOT, François FLEURY, Alex GARCIA, Dominique GARSIOT, Aminata GRANDJEAN, Pascal GRUBY, Cécile MAST, Jocelyne MOROTTE FRANOZ, Isabelle & David PARANIER, David RECALTATI, Bruno SIMI, Agnès TOUTAIN RIGOLLET, Dominique VITTI et les enfants qui nous aidé.

Les Chouettes de l’AJC étaient présentes sur d’autres postes avec Christophe  au niveau de l’Arrivée. Sans oublier bien sur et avec une mention spéciale: Benoit.  Grand Bravo à toi pour la gestion de l’avant course, les heures passées à trouver des solutions pour que chaque équipe soit en place le Jour J. Merci pour ce super Casting Ben!

Bravo aux 7000 coureuses

Bravo à l’Organisation de Courir pour Elles

Bravo au 340 bénévoles

 

Les Chouettes de l’AJC

logo-ajc1-150x141

tee-shirtcouleurv21-150x111

Rendez vous le 22 septembre

 

 

 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Sortie à Gleizé, lundi 20 mai 2013

Posté par ajc69 le 20 mai 2013

Nous étions donc 7 ce matin au départ pour Gleizé : Héléne, Isabelle, Valérie, David, Thierry, Hugo, Vincent.

Température idéale ce matin pour cette sortie longue, quelques gouttes de pluie à la sortie du village (2 exactement, c’est-à-dire beaucoup moins que d’habitude !!!) mais qui n’ont pas perturbé notre motivation.

Notre chemin nous a amenés à Belmont, avec sa belle et longue côte, Charnay et ses pierres dorées, Marcy, Pommiers, Villefranche (petit détour non prévu, notre président a eu le GPS qui a flanché) et enfin Gleizé, là encore en finissant par la sympathique côte du cimetière.

Côté logistique, un grand merci à Laurence et Aminata qui sont venues nous récupérer et surtout nous ravitailler en bonnes douceurs de Maître Prunille !

A l’arrivée, après 23 kms et 2h25  de course, séance d’étirements organisée par Laurence pendant laquelle nous avons appris à bouger notre nombril (personnellement, je n’y suis pas encore arrivé).

Retour avec musique Sénégalaise dans la voiture d’Aminata (qui affiche régulièrement « Faire vite la vidange » !!!), heureusement qu’il y avait la musique car nous n’étions plus très bavards dans cette voiture : peut être étions nous fatigués…Dans l’autre, je suis sûr qu’Isabelle arrivait encore à parler !

Pour finir cette matinée, un grand moment comme seule l’AJC peut en offrir : essayage des nouveaux Tee Shirt pour nos féminines sur le parking de Fleurieux. Ma discrétion et mon savoir vivre ne me permettent pas de vous montrer les photos en sous vêtements…Hugo, notre jeune représentant s’en souvient encore !

A bientôt

Vincent

Sortie à Gleizé, lundi 20 mai 2013 2013-05-20_sortie_gleize-11 2013-05-20_sortie_gleize-412013-05-20_sortie_gleize-612013-05-20_sortie_gleize-81

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Les Chouettes de l’AJC sur le Trail de l’Abbaye (Savigny)

Posté par ajc69 le 20 mai 2013

Ce Samedi 18 Mai se déroulait la 2ème édition du Trail de l’Abbaye organisée par nos amis du RAMS et comptant pour le Challenge des Monts du Lyonnais.

Nous étions 7 Chouettes de l’AJC à défier la météo (vent, pluie) au départ du 11 Kms à 18h15: Alex, Armelle, David, Eric, Greg, Hélène et Yves.

Didier GARNIER le Président du RAMS et son équipe ont vraiment assuré avec un super accueil, un parcours sélectif, casse pattes comme on les aime et une ambiance des plus conviviales.

Cette course a été l’occasion de revoir avec grand plaisir des participants à la 1ère édition des Foulées Fleurinoises. Nous nous sommes donné rendez vous le 22 septembre prochain….:)

Bravo au RAMS et merci pour votre accueil

 

Les Chouettes de l'AJC sur le Trail de l'Abbaye (Savigny) dsc00602

dsc006041

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les inscriptions sont ouvertes pour les foulées fleurinoises 2013

Posté par ajc69 le 20 mai 2013

Bonjour,

Vous étiez 360 au départ de la 1ère édition des Foulées Fleurinoises en 2012. Le 22 septembre 2013, Les Joggers de la Chouette vous accueillent pour la 2ème édition de cette course nature de 14 kms (D+305) qui se déroule dans un cadre bucolique avec la traversée des coteaux du lyonnais et du domaine boisé de la Tourette.

Nous avons tenu compte de vos retours d’après course et pour cette seconde édition quelques aménagements ont été faits pour encore mieux vous accueillir (chronométrage à puces, accès parkings, sécurisation du tracé dans la partie boisée de la Tourette).

Nous jouons la carte de la solidarité avec 2 euros par inscription reversés à 2 associations: « Aidons Marina » & « Xtraordinaire ».

Vous retrouverez tous les détails de la course et pouvez télécharger le Bulletin d’Inscription en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://www.ajc69.sitew.com

Pour vous  inscrire par internet  Cliquez ici 

Les inscriptions sont ouvertes pour les foulées fleurinoises 2013 tee-shirtcouleurv2-300x222

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Ultra Boucle de la Sarra : Une légende est née

Posté par ajc69 le 11 mai 2013


Ca faisait longtemps qu’on parlait de cette course lors des sorties du dimanche

-T’y vas toi ?

-ch’ai pas,c’est bizarre comme course

-Tu l’as fait en solo ?

-ch’ai pas,c’est bizarre comme course

-Et si on faisait des équipes ?

-ch’ai pas,c’est bizarre comme course

Finalement, le jour J nous sommes 8 chouettes au rendez-vous sur la place de Fleurieux pour prendre la direction de la piste de la Sarra  pour découvrir cette course bizarre .

 

Plus tôt dans la semaine et la matinée, les mails avaient fusés, non pas pour aborder la stratégie de course à appliquer mais pour aborder les aspects de ravitaillement . Il faut bien sur entendre par ravitaillement : saucisson (de boeuf), pâté, bières, vin blanc d’alsace, vin rouge de Tautavel, et bien sur les cakes énergétiques fait maison par David . Un autre sujet était aussi à l’ordre du jour : le ravitaillement d’après course . Il y a les partisans du Mac Drive et ceux de la Brasserie Georges .

 

Ultra Boucle de la Sarra : Une légende est née

Une heure avant le départ, nous sommes sur le site de la course pour retirer nos dossards et recevoir le joli tee shirt jaune de la course .

On acceuille Bastien, un « d’jeun qui n’en veut » qui remplace Christophe blessé et qui complète la troisième équipe de Fleurieux présente sur l’événement . Le retrait des dossards a lieu dans le chalet de la Sarra .

 

UBS - Retrait des dossards

UBS - Retrait des dossards


On se prépare en attendant l’heure du départ . Les “oranges” sont bien visibles . Le soleil fait son apparition, l’ambiance est bonne et conviviale . On part trottiner sur la passerelle pour s’échauffer et profiter de la musique .

 

Musique

Musique


L’heure du départ approche. Il sera donnée en bas de la piste de la Sarra . Il faudra monter la piste pour la seule fois de la journée puis la redescendre tout de suite .  Le très bon speaker fait le bref breafing d’avant course . Pour nous la stratégie de course est simple: rester ensemble, 3 représentants de Fleurieux à chaque tour .

La fine équipe

La fine équipe

Nous prenons le départ avec Armelle et Isabelle . Ca commence par la montée de la Sarra . J’essaie de monter en courant, arrivé en haut, il faut bifurquer pour redescendre tout de suite, je suis emporté par mon élan, j’ai les jambes qui tétanisent . En bas, on se regroupe, et on entame la découverte du parcours de 2 km . En bas de la piste, on tourne à droite puis à gauche pour emprunter la rue de Montauban . La rue de Montauban est en faux plat ,de moins en moins large jusqu’à arriver sur un petit secteur pavé . Puis c’est LA grosse difficulté : la montée Nicolas de Lange. Il s’agit de gravir les 563 ( !! ) marches pour remonter au niveau de la zone de relais .

 

Montée Nicolas de lange

Montée Nicolas de lange

En haut de la montée Nicolas de Lange on est au pied de la tour métallique de Fourvière .

Tour métallique

Tour métallique

Avant de rejoindre la zone de relais, on prend le chemin du viaduc et la passerelle des quatres vents , qui nous offre une vue superbe sur Lyon à droite .

Passerelle des quatre vents

Passerelle des quatre vents

On passe sous l’arche qui mesure le temps du tour puis on passe le relais .

A la fin du premier tour, nous sommes explosés, nous avons mis 14 minutes pour faire la montée de la Sarra puis le tour « normal » .

Je sens l’inquiétude dans le regard de notre Président quand il nous voit arriver à la fin du 1er tour, transpirants, essoufflés,tout rouge, les yeux exorbités par l’effort . Nos camarades ont pris le relais, ils découvrent à leur tour ce parcours très exigeant . Après un tour, en discutant on se dit que faire cette épreuve en solo doit être vraiment très difficile .

Le deuxième relais est pris, on partage l’analyse du parcours .

Une très bonne ambiance règne  dans la zone de relais, nous sommes entre les « crewstache », une bande de joyeux drilles moustachus se ravitaillant au Ricard et tirant a coup de dés le prochain relayeur et l’équipe de France Télévision qui réalise le reportage pour « Tout le sport » .

Les crewstache

Les crewstache

Les relais s’enchainent tout au long de l’après-midi . On prend un relais toute les demi-heure pour un quart d’heure d’effort .
Au bout de trois relais, certains ont envie de faire 2 tours de suite , on modifie donc un peu les relayeurs pour pouvoir enchainer 2 tours . 2 tours c’est costaud . Mais comment font les solos ?

L'élégance

C'est pas parce qu'on court qu'il ne faut pas être élégant

Plus tard dans l’après midi, quelques supporters viendront nous rendre visite et partager quelques victuailles .

Le soleil se couche et nous continuons à tourner . Lors d’un relais, Isabelle se coince le genou. Ce qui obligera Bastien à prendre une double ration de relais .

A 22h30, la course s’arrête pour laisser place à un buffet fait maison astronomique . L’épreuve est remporté par Martine Volay chez les filles et par Florian Racinet chez les garçons . 2 grands champions.

La course est finie

La course est finie

Le vainquer

Le vainqueur Florian Racinet après course

 

Après une ultime tentative de David pour emmener tout le monde à la brasserie Georges, tout le monde remonte en voiture pour prendre la direction de Fleurieux et rentrer se coucher pour récupérer de cette belle journée de sport .

Je tire un grand coup de chapeau aux organisateurs et aux bénévoles de cette belle épreuve.

L’Ultra Boucle de la Sarra, c’est passer 6 heures en apesanteur, dans une bulle, hors du monde .

Une légende est née .

 

dsc00468-300x225

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

12345...7
 

Association Les Enracinées |
LA P'TITE FABRIQUE |
Le Chant des Elfes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Fédération pour l'Aide et l...
| Youki Heureux
| Jeunesse entreprenante